Comment le directeur de Nicexpo Paul Obadia fédère la nouveauté telle une source d’attrait

« Qui n’avance pas, recule. Il faut se donner les moyens de trouver de nouveaux axes d’attaque ».

                                                                                                      Par Audrey Roit

 

Un féru de technologies qui rêvait de rassembler ses passions

Ancien professeur d’économie et d’informatique dans l’enseignement supérieur, notamment à l’IUT, Paul Obadia a toujours caressé le rêve d’être organisateur de manifestations. De 1977 à 1993, Paul dirigeait une entreprise d’informatique qui lui permit d’assouvir ses désirs de créations de logiciels. « Dans la vie, nous ne serions rien sans passion ».

Fort de ses expériences et ses capacités à fédérer les gens tout en gardant une approche économique et jeune, il sauta sur la belle occasion de prendre la direction du Parc Nicexpo. « 20 ans après, je ne regrette absolument pas ». La répercussion logique de ses passions.

 

Pour faire la différence, Paul Obadia cherche alors toujours ce qu’il appelle « l’autre solution », sans jamais baisser les bras. Il s’entoure pour ce faire d’amoureux des bons produits et du bien vivre qui savent se rassembler autour d’axes pointus.

Innover pour mieux avancer

 

A l’image des nombreux salons qu’il organise, Paul Obadia prône la valeur de l’innovation et de la remise en question. Il faut sans cesse se renouveler afin d’attirer et de continuer à régner sur un secteur difficile qui demande sans cesse des idées. L’environnement de ces salons impose également une réflexion financière afin de ne pas être « trop cher » pour les exposants.

L’adaptation aux nouvelles formes de distribution n’est pas la seule obligation. Internet progresse et il est nécessaire d’avoir plus de pédagogie, de mises en situations, de démonstrations. Paul Obadia est intimement convaincu que « c’est le mariage du smartphone et de l’exposition qui fera bientôt venir les gens dans les salons ». Les visiteurs pourront préparer leurs parcours, les smartphones serviront de GPS pour naviguer entre les stands et les allées, des QR codes apparaîtront sur tous les produits afin de comparer en direct des éléments similaires.

 

Nous entendons déjà la petite voix qui dira « vous êtes arrivés à destination » ! « C’est une énorme révolution numérique annoncée dans un avenir proche de 5 à 10 ans. Nous chercherons à donner du dynamisme, envoyer des sms aux gens inscrits, annoncer des ventes flash…». L’accélération des nouvelles technologies impose aux gens de se former peu à peu. Peut-être ici l’idée d’un nouveau salon, au goût du jour ? Pour le moment, les exposants ne sont pas prêts ; « certains, bien que minoritaires, sont encore réfractaires au numérique et préfèrent l’utilisation de papier pour toutes leurs activités ».

 

« La Foire est une vielle dame adepte du relooking ; c’est logique lorsque l’on a 73 ans ». En effet, la Foire Internationale de Nice est entrée dans sa 73ème année en mars 2016 et a dignement fêté cela autour du sport et du bien-être, souhaitant la bienvenue à « l’Euro 2016 ». Le salon Bionazur fêtant sa 18ème édition alors que les créateurs avaient été « traités de fous » en 1999, celui de l’Immobilier sa 11ème année et Agecotel son 28ème chapitre ; la preuve est bien donnée que l’équipe de Nicexpo entretient avec entrain l’émulation de telles manifestations depuis de nombreuses années.

 

Avec beaucoup engouement et d’implication, Paul Obadia tient donc les rennes de ces organisations depuis le 1er juillet 1993.

Le côté dépaysement est toujours intéressant et les salons thématiques de niches attirent de plus en plus de monde. « Les salons généralistes ont de plus en plus de difficultés à perdurer ; il faut maintenant leur donner une orientation très précise, un peu comme les vieux couples qui ne se découvrent plus ». Ainsi, il vaut mieux la qualité que la quantité. Qu’ils soient axés professionnels ou grand public, la réussite des salons dépend alors de l’objectif, tant thématique que financier.

 

La grande inconnue reste cependant l’actualité et les aléas temporels aléatoires qui soumettent toutes les manifestations à des conséquences directes, même si l’on choisit bien à l’avance des dates comme étant les plus propices.

 

Les prochains évènements du Maître de l’organisation niçoise

Vous pourrez retrouver le salon Bionazur du 2 au 4 septembre 2016 autour des produits bio et de l’écotourisme.

La prochaine Foire de Nice aura lieu du 4 au 13 mars 2017 avec pour thème « L’optimiste », « car aujourd’hui il est plus agréable de voir des gens optimistes plutôt que tristes, sortir de la morosité et sourire à la vie ».

La foire sera également surtout tournée vers les énergies nouvelles et les technologies renouvelables, sujets qui ont le vent en poupe et qui donneront un peu de « punch » à notre futur.

 

La 11ème édition du Salon de l’Immobilier se tiendra également au mois de mars 2017 où l’équipe de Nicexpo réfléchit à l’invention d’autres schémas de distribution afin de proposer de nouvelles solutions et attirer des personnes de plus en plus variées. « On est condamné à ne pas faire du copié-collé ».

 

Quant au prochain salon Agecotel autour de l’hôtellerie et la restauration, il vous sera permis de découvrir les dernières tendances et innovations du 4 au 7 Février 2018.

 

Informations pratiques :

Nicexpo
Esplanade du Maréchal de Lattre de Tassigny
06300 Nice - France
Tel : +33 4 92 00 20 80
Mail : contact@nicexpo.org
Site internet : http://www.nicexpo.org/

 

Crédits photos : Patrick Gauthey – Aline Gérard Cook and Shoot

 

 

WHAT'S NEW ?

LOUIS VUITTON FOUNDATION-PARIS

HORS CASES, le 9ème Art Contemporain à Amiens

until October 15th

MAISON JEAN COCTEAU

PARIS

EXHIBITION / Exposition

AFRIQUE DES ROUTES 

January 31st to Nov.12nd

MUSEE QUAI BRANLY 

EXHIBITION / Exposition

 PHOTOGRAPHY MUSÉUM - NICE

EXHIBITION / Exposition

MAILLOL MUSEUM

 

SOCIAL NETWORKS : - Follow and Support :   

Recommandez cette page sur :